L'HISTOIRE DE LA COMPAGNIE

 

 

De leur rencontre à l’Ecole internationale de mime Marcel Marceau, Stephan le Forestier et Maxime Nourissat créent en 1998 la compagnie MIME DE RIEN, avec le désir de promouvoir le mime contemporain. Leur premier spectacle: Le pèse, le flouze, le blé, marquera par son originalité à Paris et dans de nombreux festivals de 1998 à 2000: Aurillac, Chalon-Sur-Saône, Avignon, Villeneuve-les-Avignon, Allemagne.

 

En 1999, ils diffèrent leurs propres créations, et intégrent avec Elena Serra la Nouvelle Compagnie Marcel Marceau, dans laquelle ils participent à toutes ses productions jusqu’en 2005 sur les scènes du monde entier : France, Espagne, Italie, Allemagne, Asie, États-Unis, Amérique du Sud avec : Le Chapeau Melon en 1998, Materia prima en 2001, Les Contes Fantastiques en 2003. La compagnie MIME DE RIEN est aussi coproductrice de L’Enfant du Paradis, spectacle en hommage à Marcel Marceau au festival de Mimos (Périgueux) en 2008. Animés par leur désir de rencontres artistiques, Maxime et Elena collaborent depuis avec de nombreuses compagnies et institutions en tant que comédiens et pédagogues.

 

Elena Serra enseigne et anime de nombreux stages de sensibilisation aux Arts du mime et du geste en France et à l’étranger : AIDAS aux côtés de Carlo Boso, Académie Neufchâteau, festival Mimos…Forte de son spectacle Teresa (Avignon, Le Mans, Paris, puis Italie, Amérique du Sud, Colombie, Afrique), elle revient à ses sources et à son métier de comédienne, et travaille actuellement sur l’écriture et l’interprétation de sa création en cours Ne cours pas si vite !, tragi-comédie gestuelle de 7 À 77 ans.

  image-equipe 

Maxime Nourissat de son côté apporte sa fougue créatrice dans ses collaborations avec de nombreux metteurs en scène : Jos Houben et Francoise Rivalland, avec Répertoire (Bouffes du nord février 2012), Alain Gautré avec Le Malade Imaginaire (Théâtre de l’Ouest Parisien et tournée nationale 2010-2012); Christophe Cagnolari et l’Ensemble Anitya avec Macbeth variations, A peine une sensation, D’où ? (Paris, Marseille, Avignon, New York…)

 

En 2008, attaché pour la compagnie MIME DE RIEN à développer l’ouverture et l’échange par des projets fédérateurs, Maxime Nourissat crée L’AKUARIUM, un lieu de répétition, de résidence et de formation, dédié aux compagnies de spectacle vivant. Ce lieu a permis à de nombreuses créations de voir le jour favorisant ainsi la création contemporaine.

 

MIME DE RIEN est entre autres partenaire des soirées Mim’provisation depuis leur création, du groupe GLAM, du Collectif Arts du Mime et du Geste, du Bal de l’Afrique Enchantée, de L’ensemble Anitya et de bien d’autres encore...